Athées et agnostiques

Les expériences spirituelles et les croyances spirituelles exprimées dont témoignent les membres des Outremangeurs Anonymes sont aussi variées que celles que l’on retrouve dans l’ensemble de la société. Certains membres ont des tendances spirituelles, alors que d’autres sont arrivés chez les OA avec des antécédents conflictuels face à la religion ou, encore, en niant l’existence de Dieu. Cheminer à travers le programme de rétablissement des OA est une expérience essentiellement personnelle. Nous n’avons pas tous la même mentalité. Comme il est écrit dans le livre Les Douze Étapes et Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes, page ix, «Nous sommes doublement liés les uns aux autres : nous avons d’abord en commun notre maladie, la compulsion alimentaire, et, ensuite, la solution que chacun de nous trouve en vivant conformément aux Douze Étapes.» Voilà ce qui nous unit chez les OA. Les différences que nous présentons dans notre conception d’une puissance supérieure -ou le fait de ne pas en avoir- ne devraient pas nous empêcher de mettre le programme en pratique. Comme l’affirme la Troisième Tradition, si nous avons le désir de cesser de manger compulsivement, nous avons notre place chez les OA. Par conséquent, nous n’avons pas à justifier ou à expliquer nos croyances personnelles, même si elles sont différentes des croyances les plus répandues.

« Je crois que nous supposons tout naturellement que les gens qui se qualifient d’ athées ou d’agnostiques ne sont pas des êtes spirituels. Il y a là une source de confusion. »

Et si je ne crois pas en Dieu?

Ouverture d’esprit est notre maître mot, comme nous le lisons dans les Douze Étapes et les Douze Traditions des Outremangeurs Anonymes. « OA ne dit pas que nous devons croire en Dieu, mais seulement qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes peut nous rendre la raison.» […]

En bout de ligne, ceux qui mettent le programme en pratique en utilisant leur propre concept d’une puissance supérieure démontrent par leur expérience que ce programme fonctionne, quelle que soit l’interprétation personnelle que chacun fait de cette puissance. La lucidité, la paix d’esprit et la croissance personnelle comptent parmi les nombreux bienfaits du programme de rétablissement des OA. Lorsque nous restons dans le Mouvement et que nous appliquons ces principes conformément à notre conception personnelle d’une Puissance supérieure, ces formidables récompenses sont à nous! Ce sont certainement d’excellentes raisons de revenir aux réunions.

Un non-croyant

« Je ne crois plus en un dieu personnel. Cela n’a pas toujours été le cas. Quand je suis arrivé à OA il y a près de dix ans, je croyais profondément en une Puissance Supérieure à qui je pouvais confier ma vie. Cependant, au cours de l’année passée, bon nombre d’incidents qui se sont produits ont complètement fait disparaître cette croyance. Pourtant, ce qui est étrange, c’est que j’ai toujours une profonde vie spirituelle, si ce n’est plus profonde qu’auparavant. Simplement, je ne dépends pas d’un dieu pour faire mon travail à ma place. […] J’aimerais savoir comment ceux qui ne croient pas en un dieu personnel s’investissent dans le mode de vie OA. Je voudrais savoir comment d’autres non-croyants abordent les Douze Étapes et «confier sa volonté et sa vie». J’espère que d’autres personnes écriront au magazine Lifeline, l’utilisant comme un forum central pour ceux d’entre-nous qui vivent autrement les Étapes. »

Extrait du magasine Lifeline

Publications OA:

Ceci est une traduction d’une publication approuvée par OA. © 2018 Copyright Overeaters Anonymous, Inc. Tous droits réservés. Source : oa.org