7e Tradition

La 7e Tradition OA dit : « Chaque groupe OA doit subvenir entièrement à ses besoins, refusant les contributions de l’extérieur. »

OA dépend de la générosité de ses membres. Nos contributions expriment notre gratitude à l’égard des outremangeurs anonymes. Cette page est donc uniquement destinée aux membres ou groupes des OA qui voudraient faire un don à OA France dans le cadre de la 7e tradition.


Don sécurisé en ligne
(via PayPal: soit avec un compte PayPal, soit avec le système de paiement en CB proposé par PayPal)



Don par virement bancaire
Télécharger le RIB de OA France


Comment les contributions des groupes et des services des OA sont-elles réparties ?

Les groupes et les services OA s’acquittent de leurs dépenses et conservent une réserve adéquate. Les fonds excédentaires sont ensuite habituellement répartis entre la région et le BSM (Bureau des Services Mondiaux).

À quoi les contributions servent-elles ?

  • Groupes : le loyer des salles de réunion, les fournitures et la documentation.
  • Intergroupes / Régions : L’information publique et la collaboration avec les milieux professionnels, les activités de rétablissement, le site internet, le soutien aux groupes, les listes de réunions, les services téléphoniques, les bulletins d’information, la traduction de documents et de livres ainsi que les frais de déplacement des délégués qui participent aux assemblées de la Région et aux conférences d’affaires des SM.
  • Régions : Les activités et comités de l’intergroupe, les assemblées, une partie des dépenses des représentants régionaux.
  • Bureau des services mondiaux : la documentation, les livres et les autres moyens de communication des OA, le site internet des OA, la liste mondiale des réunions et des personnes-contact, les services téléphoniques, la revue Lifeline, la trousse A Step Ahead pour la mise sur pied d’un nouveau groupe, l’inscription des nouveaux groupes et intergroupes, les conférences d’affaires des services mondiaux, les congrès mondiaux, les porte-parole pour les relations avec le grand public et les médias ainsi que la collaboration avec les milieux professionnels.
  • Programmes de services spéciaux et de collaboration avec les milieux professionnels : certains comités organisent parfois des activités de financement pour défrayer la participation de délégués aux conférences d’affaires des SM ou pour la publication de documents produits localement. Le BSM peut aussi réserver des fonds notamment pour les frais de traduction de documents ou de livres des OA ainsi que les frais de communication avec les milieux professionnels.